Exposition « Le fil qui unit les générations »

27 Jun 2017

soma 11

Du 23 juin au 12 juillet, à la Maison de la photographie de Tachkent, une exposition intitulée « Le fil qui unit les générations » est en cours de présentation. Ce projet soutenu par la Fondation Islam Karimov vise à populariser l’art folklorique unique du tissage de la soie, en utilisant l’exemple de l’héritage créatif et des activités actuelles des maîtres tisserands Margilan de la dynastie Mirzaakhmedov.

« Je suis très heureuse que cet événement de premier ordre consacré à l’art du tissage traditionnel de la soie se déroule à Tachkent », a déclaré la présidente du conseil d’administration de la Fondation Islam Karimov, Lola Karimova-Tillyaeva.

soma 10

Rasul Mirzaakhmedov est l’un des représentants les plus brillants et créatifs de cette dynastie, qui développe avec succès l’art du tissage traditionnel de la soie.

 

Aux côtés des meilleurs exemples de tissus Margilan créés au cours des dernières décennies, l’exposition comprend des photos d’archives de tisserands au travail et des dessins de motifs ornementaux de Turgunbay Mirzaakhmedov.

 

Turgunbay et Rasul Mirzaakhmedov ont restauré les traditions perdues de ces tissus uniques comme le Boukhara « A’lo bakhmal », un type de tissu spécial utilisé uniquement pour les vêtements de fête. De plus, ils ont fait revivre l’« olacha », apparemment oublié depuis longtemps, ainsi que le « turma-belbog », un tissu Khorezm pour écharpes.

Rasul Mirzaakhmedov est l’auteur des livres « Les secrets des colorants naturels » (2007) et « La technologie de la teinture naturelle » (2015). Son père, le maître tisserand héréditaire Turgunbay Mirzaakhmedov, a consacré sa vie à l’étude du tissage à la main, au perfectionnement de son art et à la préservation des traditions séculaires. Il a relancé avec succès la production de types de tissus de soie tels que le shoyi, le bekasab, l’adras et les banoras, qui avaient été oubliés à tort.

soma 8

L’héritage créatif et les caractéristiques des méthodes technologiques et des quêtes artistiques de cette célèbre dynastie, les abrbands héréditaires, ou maîtres tisserands de Margilan, sont révélés pour la première fois sous la forme d’un projet d’exposition. Cet événement vise à promouvoir le renouveau et le développement du tissage de la soie ouzbek, à améliorer le statut social des maîtres tisserands populaires et à encourager le développement plus actif de la production des maîtres abrbands modernes sur les marchés nationaux et internationaux de l’art.

La Fondation Islam Karimov est une organisation caritative baptisée en l’honneur du défunt président ouzbek Islam Karimov, fondateur de la République indépendante d’Ouzbékistan, dont il fut le premier président de 1990 à 2016, et qui gère des programmes en Ouzbékistan et à l’étranger dans le but de promouvoir le patrimoine historique, culturel et littéraire de l’Ouzbékistan. L’un des principaux objectifs de la Fondation est de permettre aux jeunes d’Ouzbékistan d’accéder à l’éducation grâce à des bourses d’études au mérite dans diverses disciplines et domaines d’études. Les bourses octroyées permettent aux étudiants talentueux de poursuivre leurs études dans certaines des meilleures universités aussi bien en Ouzbékistan qu’à l’étranger.